Forte d’une souche mi- française, mi- colombienne, LAV-LAC nourrit ses créations par l’ancrage (le port d’attache en Vaunage) et la reconnaissance de l’altérité (la joie de vivre colombienne par exemple) 

LAV-LAC met notamment en place le long de l’année une fabrique artistique franco-colombienne dont le FESTIVALITO est le point d’orgue. Pour cette édition 2020, la création “loco-lective” sera “L’être à la terre”, une performance transmédias qui interroge la relation homme-humus. mmmmm….mmm.