Forte d’une souche mi- française, mi- colombienne, LAV-LAC nourrit ses créations par l’ancrage (le port d’attache en Vaunage) et la reconnaissance de l’altérité (la joie de vivre colombienne par exemple) 

LAV-LAC met notamment en place le long de l’année une fabrique artistique franco-colombienne dont le FESTIVALITO est le point d’orgue.

Après 2 ans d’exploration de “L’être à la terre”, la création d’une performance transmédias entre un mime colombien et une photographe expérimentale de Cali (cf 2020) – après la création d’un spectacle PCR (Pleurs/Contes/Registres sonores colombien = cf 2021) – après cela…nous touchons aux limites….et ce sera le thème….

Notre entité en gésine médite sur les limites…

mi-lite, mi..raisin.

/https://lav-lac.org/festivalito/festivalito-6/